Théâtre de talent : le Repas des fauves

Affiche Théâtre Jean Renoir
© Théâtre Jean Renoir Munich

Le Théâtre Jean Renoir propose tous les ans depuis 2004 un spectacle de qualité en français à Munich. Le Théâtre Jean Renoir s’attache à faire connaître la richesse de l’écriture dramatique française contemporaine. Il nous a ravis avec Art, Trois versions de la vie, La nuit de Valognes etc… textes exigeants et fort bien interprétés. Le Repas des fauves sera à l’affiche en janvier, pour notre plus grand plaisir !

Le Repas des fauves, créé en 1960 par Vahé Khatchadourian, est une pièce troublante portée par l’humour et la dérision. Le thème est lié à un moment douloureux de l’histoire de France et européenne. Toutefois les questionnements eux, restent intemporels.

“Petits” dilemmes entre amis

Sept amis se retrouvent pour fêter l’ anniversaire de leur hôte. On est en 1942 dans la France occupée. La soirée se déroule sous les meilleurs auspices, jusqu’à ce qu’au pied de leur immeuble soient abattus deux officiers allemands. En représailles la Gestapo exige qu’ils désignent deux otages choisis parmi eux.

Le Commandant Kaubach, qui dirige cette opération, reconnaît, en la personne du propriétaire de l’appartement, M. Pélissier, un libraire à qui il achète régulièrement des ouvrages. Soucieux d’entretenir les rapports courtois qu’il a toujours eus avec le libraire, le Commandant Kaubach décide de ne passer prendre les otages qu’au dessert.

Récompensée par 3 Molières

Jouée pour la première fois au Théâtre Michel à Paris en septembre 2010, dans une mise en scène de Julien Sibre, le Repas des fauves connut un véritable triomphe et remporta 3 „Molières“.

La mise en scène de cette production 2017 est de Valérie et Dieter Weidenfeld, passionnés par cette pièce.

Une distribution brillante

La distribution  rassemble des acteurs talentueux et expérimentés, bien connus des Munichois : Magali Jakob-Loué, Arézou Saffari-Dürr, Hervé Adeline, Thomas Delamotte, Patrice Hermann, Guillaume Médard, Thierry Séroz et Hans-Jürgen Ziegler.

Laissez-vous porter par leur jeu !

Et vous, qu’auriez-vous fait à leur place ?

Agnès Tondre

Laisser un commentaire