Evénement : Fabio Viale à la Glyptothèque

Fabio Viale à la Glyptothèque
Fabio Viale à la Glyptothèque © A.Tondre

Nous y étions ! Vivre à Munich était à la Glyptothèque pour un événement réunissant 3 artistes italiens contemporains talentueux : Walter de Silva, Elena Berton et Fabio Viale. Organisée par le consulat général d’Italie et l’institut culturel italien, cette soirée était l’occasion de présenter les collections des 2 premiers. Elle annonçait aussi, en avant-première, l’exposition du maître-sculpteur Fabio Viale.

La fluide collection d’Elena Berton

La collection de la styliste Elena Burton était dévoilée par des modèles à la physionomie proche des statues antiques présentes à la Glyptothèque. Et, comme par magie, les statues semblaient revenir à la vie. Les nuances crayeuses des vêtements ou le classicisme des sacs en cuir s’intégraient harmonieusement dans ce lieu minéral et minimaliste. Mais on sentait aussi la passion intérieure de la créatrice, traduite dans les étoles en fourrure ou les manteaux de peaux, cherchant à provoquer l’éveil du spectateur.

Modèles Elena Berton © Lara Perentin

La plastique parfaite des chaussures Walter de Silva

Depuis 2015 et son départ à la retraite du groupe Volkswagen et Audi où il était le Designer en chef, Walter de Silva crée des chaussures. Son talent dans la recherche de lignes intemporelles et élégantes est, de fait, traduit dans la ligne parfaite des escarpins et sandales Walter de Silva Shoes. Il fait désormais partie intégrante des Fashion Weeks de Paris, Milan etc.

Ce qui pourrait le plus contraster avec les chaussures Walter de Silva ? Les Birkenstock ! Celles qui ne laissent entrevoir aucune beauté, ni de l’objet, ni de la femme. A contrario, celles de Walter de Silva dévoilent une fierté conditionnée par la hauteur du talon – jamais moins de 10 cm – et par la structure sensuelle de leur courbure. Lors du défilé à la Glyptothèque, elles captaient littéralement le regard du public.

Walter de Silva Shoes © Lara Perentin

Fabio Viale, celui qui revisite les classiques !

A la manière d’une chasse au trésor, les oeuvres de Fabio Viale se cachent au milieu des statues de la Grèce antique qui font la fierté de la Glyptothèque de Munich. Si le Satyre (Barberinischer Faun, datant de 220 avant J.C.) reste bien le même, en revanche on remarque une étrange Vénus. Elle ressemble à une statue antique, parfaitement sculptée,  entièrement tatouée dans le dos !

Sculpteur perfectionniste, aussi à l’aise dans le travail du marbre que celui d’une quelconque pâte à modeler, Fabio Viale réalise ce qu’il veut en marbre blanc puis s’amuse à “colorer” les dos, les torses, les mains, à la manière des tatouages des Yakusi japonais, plus vrais que nature. Un contraste provocateur et très réussi !

Fabio Viale, Venus © A.Tondre

Visiter la Glyptothèque

Profitez de l’exposition des 9 oeuvres de Fabio Viale “in Stein gemeiβelt“, jusqu’au 30 septembre 2018, pour découvrir ou redécouvrir la Glyptothèque. C’est le seul musée au Monde, voulu par Louis 1er de Bavière, qui fasse entièrement place à des statues de l’Antiquité. Vous y déambulerez dans une atmosphère paisible. Vous pourrez aussi profiter du charme de la cour intérieure et du café du musée, repaire peu fréquenté par les Munichois…

Agnès Tondre

Laisser un commentaire