Le Stollen : la bûche de Noël allemande

Stollen de chez Rischart
© © Norio NAKAYAMA, Flickr / CC BY-SA 2.0

Le Stollen (Christstollen) est aux Allemands ce que la bûche de Noël est aux Français : une tradition culinaire forte qui ressort chaque année au moment des fêtes. Selon la coutume, le Stollen se consomme en effet entre le 1er dimanche de l’Avent et le jour de Noël. Et si on en trouve partout en cette période, depuis les marchés de Noël jusqu’aux supermarchés, nous nous sommes arrêtés chez Rischart. Parce que c’est LA boulangerie présente partout à Munich. Et vous savez quoi ? Elle ne propose pas un Stollen mais 10 différents ! Lequel choisir ?

Le Stollen qu’il vous faut

Pour les classiques : LE MÜNCHNER KINDL – C’est celui qui revisite la tradition de Dresde. Car c’est à Dresde que ce gâteau a vu le jour, et le nom de Christstollen remonterait à 1474 ! Munich a donc adapté la recette en utilisant de la pâte d’amandes, des raisins secs et, surtout, des noix de macadamia, “lecker” !

Pour les puristes : LE MANDEL- Le Stollen qui croque sous la dent ! Simple et moins calorique que les autres, il se déguste très bien au petit-déjeuner.

Pour les fans de pâte d’amandes : LE MARZIPAN STOLLEN – Il accentue la proportion de pâte d’amandes (Marzipan) tout en conservant cédrats et orangeats. Il est bien entendu 100% pur beurre !

Pour les nostalgiques : LE BRATAPFEL – C’est le Stollen de grand-mère avec des pommes revenues dans le Calvados, des noix et de la pâte d’amande aux écorces de cannelle. Celui qui ravive les souvenirs et les odeurs de notre enfance. Notre préféré.

Stollen de chez Rischart © A.Creveau - Vivre à Munich
Stollen de chez Rischart © A.Creveau – Vivre à Munich

Le Stollen alternatif

Pour ceux qui détestent les raisins secs : LE PREISELBEER-QUITTEN – Pas d’inquiétude ils ne seront pas privés de dessert… car un chef Junior de chez Rischart a tout simplement pensé à remplacer les raisins par des airelles (Preiselbeeren) accompagnées de morceaux de coings (Quitten), d’amandes et de beurre… de beaucoup de beurre !

Pour les exotiques : LE PINA COLADA – La note des îles en ces temps refroidis ! Ananas, rhum, noix de coco, pâte d’amandes et chocolat blanc…

Pour ceux qui rêvent de vacances : Le MÄRCHEN– Le Stollen oriental avec pistaches, cerises et crème de pâte d’amande. À déguster tiède avec un cacao, un moka ou un café turc.

Pour les amis des animaux : LE VEGAN – Avec des noix et de la pâte d’amandes mais sans beurre, sans lait et sans oeufs naturellement.

Pour les petites faims : LE MINI-STOLLEN – Un petit Stollen (Stollenkonfekt) qui ne pèse que 50 tout petits grammes ! A emporter et à déguster immédiatement, addictif !

Et enfin… pour les Français : LE CHAMPAGNER-STOLLEN – Le Stollen des rois avec des raisins secs imbibés dans du marc de champagne et une couche extérieure en chocolat blanc qui sublime l’ensemble. A servir en dessert avec une flûte de notre nectar national bien sûr !

Agnès Tondre et Aude Creveau

Laisser un commentaire